Traduction d’après le journal des soigneurs par Laurence CORNET

 
010 le groupe

Ce fût un mois humide pour les orphelins et les gardiens vivant dans la forêt de Kibwezi. En raison des pluies et du temps maussade et frais, il y a eu quelques matins où les orphelins n’ont pas été désireux de sortir pour la journée, tout particulièrement Mwashoti, mais tous ont été amenés à jouer dans la boue glissante par les gardiens, utilisant leurs bottes et leurs imperméables, pour donner à tous les bébés un peu plus d’énergie et pour les préparer à partir brouter en forêt. En raison de bonnes pluies, la végétation est fraîche et abondante et les orphelins ont été comblés par une meilleure végétation. Certains jours, ils ont marché plus loin reniflant une meilleure nourriture, se déplaçant dans chaque coin de la forêt où ils n’avaient jamais été jusqu’à présent. Parcourant une bonne distance pour brouter, alors que le temps gris et couvert perturbait les orphelins, ils arrivaient en retard à midi pour leur prise du lait.

Normalement, les orphelins tout particulièrement Lima Lima et Zongoloni sont très sensibles à la position du soleil dans le ciel, lisant les ombres comme une horloge pour s’assurer d’obtenir leur lait à l’heure précise, mais quand le temps est couvert, leurs sens sont atténués et elles sont contrariées d’arriver en retard pour leur lait bien-aimé.

Lors de ces aventures en brousse, il y a eu un certain nombre de rencontres excitantes avec d’autres habitants sauvages de la forêt, y compris des interactions régulières avec des familles d’éléphants et tout particulièrement avec des mâles sauvages, qui sont normalement plus loin, plus éloignés des femelles orphelines pour pouvoir les rencontrer, et Sonje est particulièrement la plus désireuse de se faire des amis, tandis que Murera n’est pas intéressée pour passer du temps avec eux. Il y a eu aussi des confrontations avec des buffles qui, cachés dans les épais buissons, apparaissaient au tout dernier moment, effrayant le troupeau des orphelins et les gardiens. Un autre épisode effrayant pour les orphelins a eu lieu ce mois-ci quand Lima Lima a trouvé un python roulé en boule sous un arbre ; Lima Lima a fait du beau travail en avertissant les autres et tout particulièrement les gardiens bien-aimés à partir du secteur. Les rencontres les moins effrayantes ont été avec les bushbucks et les antilopes restant près des palissades dans l’espoir d’obtenir un peu de délicieuse luzerne. La luzerne est la denrée préférée des orphelins et Murera en est friande. Un matin, Murera devait être de mauvaise humeur car après avoir récupéré Mwashoti dans sa palissade, elle l’a mené directement à l’entrepôt de la luzerne, pendant que les gardiens ne regardaient pas, et a saisi furtivement deux grands ballots de luzerne pour chacun d’eux. Comme ils les portaient de manière sournoise et qu’ils commencé à les manger, un gardien les a repérés et a réprimandé Murera en lui donnant une tape sur le derrière. Elle a su qu’elle avait été vilaine et a laissé tomber la luzerne toute penaude, attendant que les gardiens la récupèrent.

Vers la fin du mois, l’énorme éléphant sauvage Osama est venu rendre visite aux orphelins. Osama est le grand mâle sauvage qui, il y a quelques mois, avait décidé de heurter la remorque des gardiens, tandis que l’équipe coupait de la végétation pour les éléphants, Lima Lima avait été la première à essayer de prévenir les gardiens de la présence de cet éléphant, mais les gardiens n’avaient pas prêté attention et n’avaient pas reçu le message à temps, et ils se sont soudainement dirigés vers Osama avec les autres orphelins et ont été effrayés étant donné la réputation d’Osama. Les gardiens ont reculé rapidement, attendant qu’Osama, calmement, continue son chemin après avoir joué avec les orphelins pendant un petit moment. Heureusement, aujourd’hui, il s’est beaucoup calmé, comprenant les étranges routines dans la forêt de Kibwezi avec les orphelins et leur famille humaine à deux jambes. Lors de la plupart des rencontres avec des éléphants sauvages, Sonje devient très enthousiaste tandis que d’autres orphelins ont plaisir aussi à rencontrer de nouveaux amis sauvages, y compris Faraja et Ziwa, qui sont en principe les premiers à approcher des troupeaux sauvages. Il se pourrait que les mâles deviennent jaloux des mâles sauvages approchant de Sonje, et bien souvent ces rencontres se finissent avec les mâles orphelins engageant des combats avec les mâles sauvages.

D’autres incidents amusants ont eu lieu lorsque Lima Lima a fait une rencontre avec une grue crêtée dans son nid. Ces grands oiseaux bruyants ont commencé à pondre leurs œufs autour du bain de boue et ainsi Lima Lima a couru un après-midi pour venir prendre sa bouteille de lait et a accidentellement couru sur un des oiseaux qui nichait. Lima Lima a essayé de pousser l’oiseau mais celui-ci ne voulait pas bouger de ses œufs et a commencé à se fâcher, commençant à se disputer jusqu’à ce que Lima Lima contourne le nid pour obtenir sa bouteille de lait. Jasiri a également été de mauvaise humeur récemment ; un jour alors qu’il a vu s’approcher le tracteur rempli de végétation fraîche, il a commencé à courir à sa hauteur, essayant de saisir certaines branches. Les gardiens ont bientôt vu son comportement et lui ont demandé de s’arrêter, mais il avait déjà saisi un bon paquet de branches et se régalait au loin. Faraja l’a bientôt rejoint en barrissant, appelant les autres orphelins à les rejoindre. En tant que bonnes petites matriarches, Sonje et Murera, ont essayé d’empêcher les bébés à rejoindre les vilains petits mâles, tandis que les gardiens les réprimandaient.

003 SonjeSonje004 JasiriJasiri006 LimaLimaLima Lima007 AlamayaAlamaya

Plus des photos sur facebook